De : Bruno Pascal Montier
Envoyé : samedi 9 octobre 2010 19:39
Objet : CROA de la soirée d'hier
Bonsoir, Il va être dur d’ajouter quelque chose a l’impeccable CROA de Simon qui vient d’arriver… Nous étions 7 pour tester le nouveau site de Lajoux, comme les mercenaires mais avec des instruments de travail plus pacifiques bien qu’impressionnants : CELESTRON 9 et 11,   2 MEADE LX  les lunettes  de Thomas et un ORION 300mm en libre-service. Le site est dégagé sur 360 degrés  et la seule pollution lumineuse à déplorer est le laser du night-club de Saint-Claude qui ne s’arrête qu’a 2h30. Nous avons du attendre un peu que le ciel se dégage, mais ensuite il est devenu de plus en plus pur : Jupiter était très net à plus de 300 X par exemple- tache rouge et bandes tropicales bien contrastées- Un temps idéal a la fois pour le ciel profond et le planétaire. Tous les Messiers visibles ont été revisités a grand renfort d’Ethos et de filtre O3. Simon s’est chargé avec talent de faire  de la formation et de la visite du ciel très profond  pendant qu’Adriano s’initiait a la photo au foyer et que les autres exploraient le catalogue NGC. Pour mémoire NGC891, NGC7331, NGC6543, NGC253, quintet de Stephan, les dentelles du cygne –pour moi le plus beau moment de la soirée-  les nébuleuse Saturne, America + Pélican … et Orion pour terminer la nuit. Bien  d’au moins 2 magnitudes, une comète Holmes en miniature. Je me suis permis de lui tirer le portrait -10 petites poses de 3 mn- la photo n’est sauvée que par la qualité du ciel. A bientôt Bruno 

De: Simon Marie E De Visscher
Date: sam. 09/10/2010 18:03
Objet : CROA de la soirée d'hier Salut tout le monde, Voici mon petit CROA perso de la soirée d'hier à Lajoux... D'abord le matos: le LX200 de 8" d'Adriano, le LX200 de 10" de Claude, la TMB130 + Borg de Thomas, le C9 de Bruno, mon C11 et le dobson 300 du C.A.C. (j'espère que je n'en oublie pas). Munitions: chips, coca, pinard, cookies, chocolat, de quoi tenir :-) Le temps est brumeux en début de soirée, donnant un aspect un peu laiteux au ciel...mais il fait bon et l'ambiance est chaleureuse, on patiente donc. Vers 21h30, ça commence à se lever doucement, Jupiter reste dans les brumes au sud-est mais le côté nord est déjà bien clair. Les moteurs ronronnent, les oculaires grand formats circulent: Nagler 31, ethos 17, Pentax 40, le tout accompagnés de filtres OIII, deep sky... Voici donc un petit résumé de ce qui a été vu, d'abord collégialement, puis mes observation plus perso. En ce qui me concerne, la claque de la soirée fut les dentelles au nagler 31 et pentax 40 avec filtre OIII: que ce soit la grande, la petite dentelle ou le triangle de Pickering tout est visible comme en photo: ça torsade, ça se courbe, le "crochet" de la partie sud de la grande dentelle est finement détaillé, cette dernière rentrant complètement dans le champs de l'oculaire. Tout semble flotter tranquillement sur le fond de ciel qui apparaît quand même bien étoilé grâce aux 300 mm la North America 300. A cygni, mais il semble que cette région émette essentiellement en Halpha, et non en OIII. Une des stars de la soirée fut bien sûr la comète Hartley bcp évoluée depuis la semaine passée, mais dont le mouvement s'est clairement accéléré. il est presque possible de voir son déplacement de minute en minute! Un bref passage sur Jupiter, la tache rouge passe au méridien, malheureusement la turbulence est assez forte et ne permet pas de pousser le grossissement à plus d’ une fois le diamètre environ. Un spot blanc dans la bande nord est malgré tout bien visible dans tous les instruments. Toujours dans le planétaire, Uranus est pointée, exhibant sa belle couleur verte-bleue claire et ses quelques secondes d'arc de diamètre. Je me focalise maintenant sur mes observations plus personnelles au C11 muni d'un ethos 17mm (ou Nagler je ne sais plus, en tout cas le champs était bien grand comme il faut, merci Claude!  :-D).
Quelques grands classiques sont d'abords pointés: double amas de Persée, M81, M82, ainsi que ngc3077 qui apparaît bien brillant. Alors que M81 ne transcende pas trop (un seul bras sort du fond du ciel), M82 est finement ciselée, laissant apparaître pas mal de détails le long de son fuseau... Mais cela reste un peu faible pour des galaxies aussi brillantes, ce qui est très certainement dû à la brume qui reste importante lorsque l'on se rapproche de l'horizon. Je décidai alors d'investiguer un peu plus à fond la région proche de M33 qui était alors bien haut dans le ciel. Un bref passage sur M33 s'impose bien évidemment: un des bras est bien visible, une des régions HII (ngc604) est même très brillante! Je me dirige ensuite vers l'ouest et commence à scruter chaque degré carré à l'aide des cartes de l'Uranometria. En gros je passe en revue les galaxies de la carte, sans savoir si elles sont visible ou pas, ce qui me permet de voir que mon instrument a dans le ventre ainsi que de jauger la qualité du ciel sans aucun à priori. Ce n'est que ce matin que j'ai passé en revue les magnitudes à l'aide de la base de données Aladin. Pour classifier leur visibilité j'utilise une nomenclature "à la Burnham" (mais plus simple) : eeB/eB/B/f/ef/eef (e=extremely, B=bright, f= faint) ngc 529, galaxie de M(v)=12.1, mais qui semble malgré tout relativement faiblarde...me serais-je trompé de cible? Couple ngc 531/536: alors que la deuxième est visible sans soucis (et pour cause, Mv=13.2 - f), surmontée d'une étoile, la première est peut-être vue sans contour précis: ee(e)f. Sa magnitude est de 14.8, ce qui m'étonne un peu, ça me semble au delà de la limite de perception d'un C11, mais bon on ne sait jamais... Ngc 464: non vue: et pour cause, sa magnitude est estimée à 16.25 :-) AndII: non vue alors que ma magnitude (wikipedia) est estimée à 12.7...étrange, j'ai du me tromper de champs (je n'ai pas de goto sans PC, merci Takahashi) ngc 447: vue mais vraiment faible (eef). Mv=15 ngc443: vue également mais faible (ef). Mv=14 triplet ngc 414/410/407: très joli ensemble dans un champs étoilé assez riche. ngc 410 est facilement visible (f), alors que les deux compagnons sont plus faibles (ngc407:eef, ngc414:ef). Doit donner une très belle photo avec une grosse focale! Groupe ngc397/394/392: deux des trois galaxies sont visibles, ngc392: f (mv=13.7), et ce qui semble être ngc 394 (mv=14.8) très faible (eef). Après vérification, ngc 397 est confirmé comme étant hors de portée avec mv=15.7. Groupe ngc 383/.... beaucoup de galaxies semblent concentrées dans cette petite zone, seules 3 sont facilement visibles en enfilade: ngc383 (Mv:13.38), ngc380 (Mv=13.6) et ngc379 (Mv=13.9). Vers 3 heures du matin nous avons essayé Jones1 (mv~15) avec l'OIII au LX200 10" mais sans succès. Nous avons alors plié bagages, redescendant dans le brouillard Gessien et Genevois. Ce soir il fait beau à nouveau, mais la fatigue est là...
A bientôt et merci aux participants d'hier pour cette super soirée !! Simon