Bonjour, j’ai eu une belle nuit d’observation non planifiée loin au-dessus des nuages. La lune n’a pas causé de problèmes, il suffit de s’en abriter et puis d’attendre qu’elle parte.

 

Quelques objets:

 

M42 en forme mais serait encore mieux en couleur. (Qui sait la taille nécessaire du télescope pour cela ?)

 

M81/82 toujours aussi fidèle.

 

Le double amas de Persée  étincelant (En fait même dans la campagne de Genève, c’est un des objets qu’on voit le mieux)

 

M36/38 sans fautes.

 

M1: mystérieuse et vaporeuse mais pas du tout invisible. (il paraît que beaucoup de supernovas viennent de l’explosion de naines blanches qui trop gourmandes ont piqué trop de matériel à une naine blanche voisine et ont fait une indigestion).

 

Jupiter idéal en gros mais difficile dans le détail. (mes filtres pour Jupiter se sont perdus avec la tempête à New-York).

Pas possible pour moi de voir la tâche rouge mais il me semble qu’elle n’est pas visible non plus sur une photo faite par Bruno (est-ce exact?)

 

NGC 457 (l’ET de Katja) est parfait (à 80 X)  et ne cligne jamais de l’œil.

 

Soudain une traînée lumineuse extrêmement intense traverse le ciel jusqu’à l’horizon. Une sacrée étoile filante à moins que cela ne soit un Ovni de l’ET qui a raté son atterrissage ?

 

M31: Bien à 120X mais ne respecte aucunement les limitations de vitesse pendant qu’elle nous fonce dessus.

 

Pour finir, quelques NGC 7619, 7320, 7640, 7331, 7160, 188, 7086, 6938...... avec plus ou moins de succès, un peu moins quand ils sont de l’autre côté de la voiture.

 

Désolé, pas de Melotte, ni le temps d’essayer de retrouver NGC 1 qu’on avait observé avec Claude.

 

Juste pour dire que ce n’est pas parce que toutes les nuits ne sont pas la nouvelle lune qu’on ne peut rien faire.

 

Bonne journée,

 

Steven