De la part de Steven Suckow
Envoyé : mercredi 9 janvier 2013 12:22
À : Membres du club d'astronomie Orion
Objet : Observations dans le Jura du mardi soir.

 

Mardi soir était une belle nuit d’observation dans le Jura. Il n’y avait ni nuage, ni animal sauvage et la température était plus que raisonnable pour la saison.

 

Pour une fois que la météo était exactement celle qui était prévu, il aurait fallu amener le champagne.

 

Pourquoi ne pas en profiter pour faire un mini-marathon de Messier ?  Bonne idée mais le problème avec la théorie, c’est qu’il faut parfois passer à la pratique et contrairement à nos autoroutes, quelqu’un a oublié de mettre des panneaux dans le ciel. Il se trouve qu’il n’est pas si évident de trouver des petits objets (lire galaxies) plus particulièrement dans des régions où il n’y a rien d’autre de marquant et ceci sans TELRAD et sans ses yeux de vingt ans.  Voilà ce qui arrive quand on abandonne le GOTO pour des méthodes plus sauvages.

 

Bon, je ne vais pas détailler les objets que j’ai cherchés ou qui étaient cachés par un obstacle. Juste une partie de ceux que j’ai finalement trouvés :

M1, M15, M29, M31, M110, M34, M35, M36, M37, M38,  M39, M42, M43, M44 (Superbe), M45, M52, M78, M67, M103, ... 

 

Retour au GOTO pour voir NGC 129, 103, 7789, 281, 457 (avec la tête toujours à l’envers), 7635, 185, 663, 654.

 

Ce qui était particulièrement intéressant, c’est qu’à un moment, de retour chez Jupiter,  Io et Callisto étaient tout proches et l’alignement était particulièrement joli ce que vous pouvez apprécier ici (pas ma photo)

 

jupiter

 

Tout était donc parfait ? Pas exactement, beaucoup plus proche, il y avait la question du trou dans le radiateur de la voiture, mais cela c’est une autre histoire.

Parfois, il faut mieux  rester la tête dans les étoiles.

 

Steven